Combien de séance dois-je faire pour me sentir mieux ?

 

Les bienfaits d’une séance se font ressentir très rapidement voire immédiatement du fait que nous utilisons un état de relaxation pour réaliser nos exercices. Mais, la sophrologie n’est pas une baguette magique. Les résultats escomptés dépendront de la manière dont vous vous appropriez les exercices entre 2 séances et surtout de la fréquence de votre pratique car la sophrologie nécessite une pratique régulière pour répondre à vos besoins. En général, il faut compter en moyenne entre 5 à 10 séances pour atteindre un objectif concret et vous donner les moyens d’être autonome.

Quelle est la différence avec de l’hypnose ?

 

La sophrologie est la science de la conscience quand l’hypnose s’intéresse essentiellement à l’inconscient. Dans les 2 méthodes, les thérapeutes utilisent leur voix comme support d’accompagnement pour placer la personne dans un état de conscience modifié (entre veille et sommeil) et travailler sur de la visualisation. La sophrologie est un accompagnement plus centré sur la personne que sur le problème. Elle travaille sur les 3 structures de l’être : le mental, le corps et les émotions.

L’hypnose est plus directive alors que la sophrologie est suggestive. Ce sont 2 outils différents, chacun ayant des avantages et des inconvénients selon les attentes des personnes. L‘hypnose conviendra peut-être mieux aux personnes qui ne sont pas tournées vers une pratique individuelle, régulière et favorisant à plus ou moins long terme l’autonomie. Alors que la sophrologie, idéalement,  nécessite une pratique personnelle régulière qui devra trouver sa place dans la vie du patient.

 

Est-il possible d’enregistrer les séances?

 

Le principe étant d’acquérir une certaine autonomie et que vous puissiez pratiquer les techniques spontanément, en toute circonstance, la réponse est non.  Dans la pratique de la sophrologie il est judicieux de ne pas créer de conditionnement à la détente. Cette détente et gestion des émotions que vous pourrez utiliser à volonté dans n’importe quelle situation doit pouvoir s’inscrire dans une vie où l’on ne choisit justement pas toutes les situations.

 

Sur quoi repose l’efficacité de la sophrologie ?

 

L’efficacité de la sophrologie repose essentiellement sur les pouvoirs de la visualisation. Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est réellement vécu et le fortement pensé. L’impact des visualisations est renforcé par le changement de niveau de conscience (entre veille et sommeil c’est le niveau dit « sophroliminal ») puisque dans cet état la conscience est plus ouverte. Les barrières mentales étant moins résistantes et le pouvoir de concentration amplifié, s’ouvre la possibilité d’activer ou d’inhiber certaines sensations. L’imagination et la capacité à mémoriser sont stimulées, l’apprentissage est aisé et le corps se régénère.

 

Est-ce que la sophrologie est faite pour tout le monde ?

 

Non. La sophrologie s’adresse à tous mais ne convient pas à tous. En effet, la pratique visant à l’autonomie et demandant un  minimum d’implication personnelle en inter séance, certaines personnes moins prêtes à devenir autonome ne seront pas satisfaites par la méthode.

 

Les séances sont-elles remboursées ?

 

Les séances ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Certaines mutuelles les prennent en charge partiellement.

Pour information, voici à titre indicatif le lien vers la chambre syndicale de la sophrologie qui met à jour régulièrement la liste de ces mutuelles.www.chambre-syndicale-sophrologie.fr

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle à propos de vos types de contrats.