Gérer ses migraines.

 

migraine_thumb

L’hypnose est particulièrement indiquée pour le traitement des douleurs chroniques : migraines, névralgies, céphalées, fibromyalgie, douleurs neuropathiques, rhumatologiques, abdominales, cancéreuses, etc.

Longtemps décriée, l’hypnose a acquis ses lettres de noblesse et a trouvé une place légitime dans les hôpitaux et les cliniques.

Au cours des consultations d’hypnose ericksonienne, nous apprenons au patient la pratique de l’auto-hypnose, pour lui permettre de gérer, de réguler la perception douloureuse et de lui redonner le pouvoir sur son trouble et donc une certaine autonomie.

Le thérapeute induit un état modifié de la conscience, entre veille et sommeil, en demandant au patient de se focaliser sur un point particulier : une image mentale, une sensation, une histoire ou un conte (pour les enfants), etc. Le patient se retrouve dans une sorte de « transe », un état aux portes de l’inconscient qui lui permet de retrouver facilement ses souvenirs et d’analyser ses sensations, dans un environnement qu’il perçoit comme déconnecté du temps et des sensations corporelles.

Le patient garde sa conscience, il ne dort pas. On ne peut pas non plus l’obliger à faire quelque chose contre sa volonté. Par contre, l’hypnose lui permet, guidé par son thérapeute, d’accéder à certaines ressources qu’il avait enfoui en lui pour gérer un problème particulier, comme la douleur migraineuse.