Faire face à ses phobies.

 

La phobie est une crainte angoissante non rationnelle qui est déclenchée par une situation ou un objet.Elle provoque une réaction anxieuse immédiate quand la personne est confrontée au phénomène redouté ou juste par sa représentation mentale.

La personne a conscience du caractère excessif et non justifié de la crainte, mais face à cette situation phobique, la peur l’enferme dans l’inaction, dans la fuite ou dans l’évitement. Cela peut entrainer des problèmes dans les relations sociales, personnelles et professionnelles.

Cette peur va provoquer :

  • une accélération du rythme cardiaque
  • une augmentation de la tension artérielle
  • une contraction des muscles
  • une sudation importante
  • une augmentation du taux de sucre dans le sang

 

On rencontre différents types de phobies :

 

  • Agoraphobie (peur des lieux publics, de la foule…)
  • Claustrophobie (peur des lieux clos, des espaces confinés…)
  • Phobies sociales (peur de l’interaction avec les autres, par exemple de parler en public…)
  • Phobies des animaux (araignées, serpents, souris…)
  • Phobies des maladies (peur des microbes, de tomber malade…)
  • Phobies d’impulsion (crainte d’un passage à l’acte agressif envers les autres ou soi-même…)
  • Phobies scolaires (peur intense de l’école)
  • Autres phobies : transports, objets…

La phobie est souvent due à un manque de confiance en soi ou à un choc émotionnel.

La Sophrologie a des techniques pour apprendre à bien respirer, à se détendre profondément et à vivre de manière positive (par anticipation) la situation où la peur paralyse.

La sophrologie va permettre :

  • de diminuer l’anxiété et le stress généré par la situation anxiogène
  • retrouver le contrôle de ses pensées et un fonctionnement naturel et logique
  • retrouver confiance en soi
  • apprendre à mieux gérer ses émotions